Hommage à Thibault Martin

Parti pour  » le pays des chasses éternelles « , notre ami et collègue – le sociologue Thibault Martin – reste à jamais un exemple de vivacité et d’honnêteté intellectuelles.

Sa contribution à la connaissance des populations inuit au Canada enrichit la dynamique épistémologique pour comprendre les enjeux actuels auxquels les communautés hyperboréennes sont confrontés aujourd’hui. Ses travaux de recherches lui permettent d’obtenir une prestigieuse Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance autochtone du territoire à l’UQO ( université du Québec en Outaouais).

Sa thèse de doctorat publiée sous le titre  » De la banquise au congélateur ; mondialisation et culture au Nunavik  » analyse l’émancipation progressive des Inuit face au pouvoir fédéral après l’enthousiasme soulevé par la naissance du Nunavut.

Nous lui devons la publication d’un témoignage passionnant :  l’autobiographie d’Eddy Weetaltuk, un Inuk enrôlé dans les Forces armées canadiennes.

IMG_1285

 

L’héritage intellectuel de Thibault Martin

Publicités